Les Congrégations Saint Joseph

 

federation

Fédération des Sœurs de St Joseph des États-Unis
rencontre du 9 au 12 juillet 2016

Thème : notre histoire est une lente évolution vers l'Unité, dans l'Amour de Dieu.

Du samedi 9 juillet au mardi 12 juillet 2016 nous nous sommes réunies à Orlando en Floride,federation1 pour prier, échanger et célébrer la vivante histoire de nos Congrégations : l'Amour de Dieu déployé au long des siècles, spécialement ces 50 dernières années. Nous avons prié nos Sœurs pionnières qui, dans le passé, ont conduit la Congrégation, et maintenant nous entraînent vers l'avenir.

Au cours de l'Eucharistie et de la liturgie, nous avons approfondi l'appel reçu : "agir avec justice, aimer tendrement et marcher humblement avec Dieu." Bien des personnes ont contribué à faire passer cet événement 2016 du rêve à la réalité.
 Au cours de rencontres fortuites ou à table, nous avons partagé avec les missionnaires, les associés, nos expériences, notre manière de vivre notre charisme.

Au début de la rencontre nous avons fait mémoire des victimes de la violence et de l’oppression, dans nos pays et dans le monde. Jusqu’où, et dans quelle mesure notre compassion et notre prise de conscience de l'Unité vont-elles se répercuter?

Parce que Tout est UN, nous avons ouvert nos cœurs et nos esprits aux problèmes de l'humanité, du trafic humain etc. Des orateurs de talent nous ont incitées à agir de manière nouvelle et efficace.

Sœur Mary Johnson, Sœur de Notre Dame de Namur, nous a montré comment Dieu agit dans notre monde vieillissant. Sœur Pat Bergen, CSJ, nous a fait passer d'un "Institut statique" à une "réalité en évolution. Nous désirons toutes être partie prenante de cette évolution qui nous entraîne vers "un plus". L'éloquence des orateurs nous a incitées à relever le défi : participer à l'évolution jusqu'à une "sainte imprudence".

Ensemble nous avons récité cette prière au cours de la rencontre:

Dieu de miséricorde, nous te présentons les évènements de notre temps. Nous ne cherchons pas à éliminer la misère mais nous te demandons la grâce de créer un monde nouveau. Nous désirons semer des graines de paix, échanger des paroles de compassion et tendre des mains amicales pour guérir les blessures. Aide-nous à faire ensemble du nouveau; un choix à la fois, une voix à la fois et la prière en tout temps.    

                                                                                              MaryCatherine Walton SSJ

Sœur Mary Dacey, CSJ, facilitatrice, nous a aidées à partager les grâces reçues, pendant ces journées très riches. En voici le résumé : Nous sommes venues de tous les pays à Orlando partager notre charisme d'unité avec 700 personnes très motivées : religieuses internationales, associés, collaborateurs, étudiants, missionnaires … Nous désirons ardemment partager notre idéal avec tous.

Le 13 juillet, le cœur plein d’heureux souvenirs, mais aussi un peu tristes de quitter nos nouveaux amis, le groupe JPIC, s'est mis en route pour Marywood, Centre de Retraite et de Conférence, à St John’s en Floride, à quelques heures de voiture d’Orlando.

                                               Rencontre JPIC international   

federation2

   

Du 14 au 18 juillet, nous avons retrouvé les nombreuses Sœurs qui avaient assisté à la dernière rencontre JPIC en 2014; au total nous étions 29 venues d’Algérie, d’Argentine, d’Australie, du Brésil, du Canada, d’Angleterre, de Haïti, de l’Inde, de l’Italie, du Pérou, et des États-Unis.

Pour notre mission actuelle notre thème était très pertinent : Agir ensemble avec justice pour l'humanité et pour la planète.

Pour explorer ce thème nous avons étudié l’encycliqueLaudato Si” et les "Objectifs de Développement Durable" qu'elle souligne.

En septembre 2015, les leaders mondiaux se sont réunis aux Nations Unies. Ils ont signé 17 "Objectifs de Développement Durable" pour les 15 prochaines années, objectifs qui devraient améliorer la santé de la planète et donc la qualité de vie de l'humanité. Dans l'encyclique "Laudato Si", nous avons étudié les liens que le Pape relève entre notre conscience et notre actuelle économie, désastreuse pour la planète. federation3

 

 

 

 

 

 

 

 

federation4

 

 

actuelle économie, désastreuse pour la planète. La conception du monde qui prévaut aujourd'hui est que tout est discontinu, séparé. Cette discontinuité des éléments de l'univers conduit à des choix économiques néfastes pour la terre et pour les êtres humains. Le Pape nous invite à écrire une nouvelle histoire où tout est lié, connecté; ce qu'il appelle "écologie intégrale".

"Tout est Un" : notre relation à Dieu, à la terre et aux autres, Lorsque nous approfondissons cette réalité nous approfondissons le lien entre contemplation et justice. Dieu ne fait qu'Un avec tout ce qu'il a créé. C'est pourquoi il est impossible d'améliorer notre relation avec Dieu sans faire croître notre engagement à vivre en relation juste avec toute vie sur terre.

L’encyclique appelle cela “s’éveiller au fait que le monde est un sacrement de communion.” Cette prise de conscience doit nous entraîner à nous changer nous-mêmes, changer notre économie, notre société. Cette conscience que tout est un est au cœur de l'écologie intégrale. Elle est aussi au cœur de notre charisme  d’amour. Alors se pose la question : “Quel serait l’impact sur l’Eglise et sur le monde si nous vivions mieux contemplation et justice?”

Est-ce que cela contribuerait à réaliser les deux choses essentielles à notre survie sur cette planète: transformer notre connaissance et travailler au changement?    “Ne croyez jamais qu’une poignée de gens compatissants sont incapables de changer le monde... Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens prévenants et engagés puisse changer le monde... en fait le changement débute toujours par l'action d'une personne ou d'un petit groupe

Margaret Mead

Après beaucoup de réflexion et de discussion nous avons décidé que le groupe se concentrerait sur l' Égalité entre les sexes.  

“Éduquer une femme, c'est éduquer une communauté.
Lui refuser l'éducation, le monde souffrira.”

“Chaque fois que nous libérons une femme,
nous libérons un homme.”

Nous avons un charisme de réconciliation et de relation basé sur la justice. Il exige que nous cherchions à comprendre les liens qui unissent aspects sociaux, économiques et environnementaux de nos communautés. Celles-ci inter-réagissent avec des sociétés plus importantes, puis avec des pays du monde entier. Notre défi c’est de vivre en ayant conscience de cette Unité, même lorsque nous n’expérimentons que des fragments du tout. Il exige que nous arrêtions de juger à partir de notre point de vue personnel, et que nous cherchions à comprendre le point de vue des autres : personnes, communauté, sociétés. Ce changement de mentalité doit s'effectuer d'abord sur nous-mêmes. Et cette éducation doit être continue.

Parvenir à l’égalité des sexes et permettre aux femmes et aux petites filles de s’assumer, exige l'engagement de toute la société et particulièrement de ceux qui ont des responsabilités. Sœurs de St. Joseph nous devons continuer à dénoncer la violence envers les femmes et les inégalités. Pour cela, il nous faut comprendre et respecter les cultures et les traditions. Nous pourrons alors travailler à rendre les femmes autonomes et aptes à assumer leur rôle dans la société.

Chacune des participantes s’est engagée à travailler cet objectif dans son milieu de vie, et à garder contact avec toutes les autres participantes et avec notre représentante ONG aux Nations Unies.

“Si vous éduquez une femme,

                       vous éduquez une nation”.

Proverbe africain



federation5


 

FaLang translation system by Faboba