Parties dans la foi,
                nous cheminons dans la confiance,
                               envisageant un avenir qui n'est pas encore…

 Le parcours a commencé … notre histoire continue …

Notre fondateur, Jean Pierre Médaille, est né à Carcassonne, sud ouest de la France, en 1610. Il entre au noviciat des Jésuites en 1626, et prononce ses premiers vœux deux ans plus tard. En 1637, il est ordonné prêtre et remplit diverses fonctions dans des collèges jésuites. En même temps, il assure confession et direction spirituelle des paroissiens. Au cours de ses voyages missionnaires, entre 1642 et 1649, il rencontre de nombreuses femmes désireuses de servir leur prochain. D'où son inspiration de les réunir en petits groupes au service des malades, des orphelins, des victimes de la guerre et de la peste etc. c'est ainsi qu'est né le Petit Dessein en 1646.

Au cours de ses voyages au Puy, il rencontre l'évêque, Monseigneur Henri de Maupas. Celui-ci, entendant parler du Petit Dessein, voit là un signe de la Providence. Le 15 octobre 1650, il accorde le statut juridique à la Congrégation,  placée sous le patronage de St Joseph.

Le Père Médaille meurt au collège de Billom, le 30 décembre 1669. Il a 59 ans. On peut lire dans son nécrologe : "Il a consacré une grande partie de sa vie au service de la Province de Toulouse. Sa réputation pour son zèle  et sa sainteté était telle qu'on l'appelait : le Saint ou l'apôtre". C'était un homme d'une grande valeur spirituelle, doué d'un talent extraordinaire pour l'éducation, l'enseignement, la prédication et pour les responsabilités qu'il a exercées au sein de la Société de Jésus.

Les Communautés des Sœurs de St Joseph ont essaimé rapidement dans le Centre de la France. Durant les troubles de la Révolution française, les Sœurs ont été dispersées, quelques-une emprisonnées ou guillotinées. Mère St Jean Fontbonne, femme héroïque, a échappé de justesse à l'exécution. Elle fut la personne providentielle qui a refondé la Congrégation à Lyon le 14 juillet 1808.

C'est elle, Supérieure Générale, qui affermit et diffusa la Congrégation dans d'autres régions de France.

En réponse à la demande de Monseigneur Rey, évêque d'Annecy, qui avait connu les Sœurs à Pignerol, 5 d'entre elles, spécialement choisies par lui, arrivent à Annecy le 7 mai 1833. Elles rejoignent les communautés déjà établies dans le diocèse. C'est la naissance de la Congrégation des Sœurs de Saint Joseph d'Annecy, en réponse aux nécessités de l'époque, dans un monde en turbulence.

Les sœurs de Saint Joseph d'Annecy missionnaires.

Répondant à un appel du Père Neyret, 4 pionnières, courageuses, font des adieux touchants à leurs proches et se mettent en route pour l'Inde, le 7 juillet 1849. Elles foulent le sol indien le 5 décembre. Répondant à d'autres demandes, 3 Sœurs dont 2 viennent de l'Inde fondent une mission en Angleterre en 1864.

En 1878, une Communauté s'ouvre en Suisse; puis, en 1957, en Algérie; en 1960 au Sénégal. D'autres implantations suivent en Afrique : Tanzanie en 2004, Congo en 2012 et Kenya en 2013.

FaLang translation system by Faboba