Pèlerinage paroissial - Annecy le 21 Mai 2022    

La paroisse nouvelle du centre d'Annecy à laquelle nous appartenons a trois églises. Cette année nous fêtons les 600 ans de l'église St Maurice proche de notre Couvent. A cette occasion l'Equipe paroissiale a proposé de vivre un pèlerinage sur le lieu du Martyre de Maurice et de ses compagnons à St Maurice en Suisse.

Le tombeau de Saint Maurice

Ce Saint a tenu et tient encore une très grande place dans nos régions et même dans l'Europe entière où de nombreuses églises lui sont dédiées.

L'histoire chrétienne de St Maurice (autrefois Agaune) commence autour des années 300 avec le martyre de St Maurice et de ses compagnons. Venus d'Egypte, ces soldats chrétiens faisaient partie de l'armée romaine. Suite à leur chef de troupe Maurice, Ils refusèrent d'obéir à l'Empereur de Rome leur demandant d'exécuter des chrétiens. Ils furent massacrés et ensevelis sur les lieux. Vers l'an 380, le premier Evêque du lieu inaugura le culte qui aboutit à la création de l'Abbaye de St Maurice sur le tombeau des Martyrs en 515, soit plus de 1500 ans pendant lesquels la prière n'a pas cessé, prière qui a évolué au cours des temps mais qui reste le centre dynamique de la vie de l'Abbaye. Depuis le XIIe siècle et jusqu'à nos jours ce sont les Chanoines Réguliers de St Augustin qui continuent ce service et accompagnent les pèlerins dans leur prière. L'Abbaye est un haut lieu spirituel très fréquenté.

Le monastère nous dévoile une longue histoire à travers la basilique, le Trésor exceptionnel contenant des pièces très anciennes d'une grande richesse archéologique. Les fouilles ont mis au jour une succession d'églises ainsi que les restes les plus anciens d'une nécropole antique dont le tombeau de St Maurice.

La seconde étape du pèlerinage nous a conduits à Vérollier, lieu du martyre. Le chemin est ponctué par cinq stèles - vitraux représentant les saints liés à l’histoire de l’Abbaye. Ils nous remettent en mémoire cette parole de l’Evangile : « Si le grain tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; s’il meurt, il porte beaucoup de fruit ». (Jean 12, 24)

Les quarante personnes avec qui nous avons vécu la journée étaient pour la plupart, des visages connus, rencontrés lors des célébrations. Entre le pique-nique et les deux kilomètres de marche, de brefs échanges ont été amorcés avec les uns ou les autres… 

                                                                       Chapelle de Vérollier

Puissent-ils être le point de départ de rencontres plus régulières qui seraient source de vitalité pour la communauté paroissiale !

Ce pèlerinage dans ce lieu nous a renvoyés au début de l'Eglise et mis en contact avec nos prédécesseurs dans la foi… Que St Maurice et ses compagnons martyrs nous accompagnent sur notre chemin de foi.  

                                                                     (Les participantes)

 

FaLang translation system by Faboba